Biographies

MUSARD Philippe (1792-1859) – Musicien français début XIXe

Fils d’un entrepreneur de bals parisiens, il est musicien et compositeur de musiques de danses. Sa carrière commence à Londres où il dirige des concerts-promenades et il est chef d’orchestre des bals de la reine Victoria. Il fait connaître la quadrille à Johann Strauss père qui l’introduit en Autriche. Il lance le « can-can » au bal du carnaval de l’Opéra et dans les bals parisiens.

Lire le reste de cet article »

STRAUSS Johann II (1er fils) 1825-1899 – Musicien autrichien XIXe

Son père le destine à la banque mais il préfère la musique qu’il a étudié en cachette. Il crée son propre orchestre puis, le succès venant, ill s’associe avec son frère Josef comme chef d’orchestre et compositeur puis avec sonfrère Eduard. Il fait des tournées en Europe et aux Etats-Unis où son orchestre obtient un triomphe . En France il rencontre Offenbach qui lui fait découvrir les opérettes qu’il se met aussi à composer en plus des multiples valses dont il fait évoluer le style.

Lire le reste de cet article »

STRAUSS Johann (père) 1804-1849 – Musicien autrichien début XIXe

D’origine modeste et très tôt orphelin, il prend des leçon de violon et musique comme beaucoup d’enfants viennois. Il débute en jouant des musiques de danses viennoises dans un petit orchestre avecLanner. Qu’il quitte rapidement pour former le sien. Il compose ses propres musiques de valses viennoises qui ont beaucoup de succès et part en tournée en Europe.

Lire le reste de cet article »

STRAUSS Josef (2e fils) 1827-1870 – Musicien autrichien XIX

Musicien, compositeur de danses, seul ou avec ses frères ; il dirige l’orchestre familial lors d’une maladie de son frère aîné Johann II. De santé fragile il décède jeune à 42 ans.

Lire le reste de cet article »

BOURNONVILLE Auguste (1805-1879) – Danseur danois XIXe

Antoine Bournonville est le flls du maître de ballet royal danois Antoine. Après une formation initiale par son père, Antoine part à l’Opéra de Paris se perfectionner avec Pierre Garde et lAuguste Vestris. Il danse à Vienne et à Naples et s’inspire des danses typiques qu’il introduit dans les ballets qu’il compose mêlant ces « danses de caractère » avec un style vif et léger et des costumes colorés. Il redonne aux hommes un vrai rôle de danseur à égalité avec les danseuses. Il place la danse au même rang que les autres arts.

Lire le reste de cet article »

STRAUSS Eduard (3e fils) – (1835-1916) Musicien autrichien XIX

Connu plutôt comme chef d’orchestre que comme compositeur car il a souvent remplacé l’un ou l’autre de ses frères Johann II ou Josef soit pendant leur tournée à l’étranger de l’orchestre Strauss, soit pour raison de santé. Il a essayé de trouver son propre style dans ses compositions entre autre en composant de « polka-schnell » (polka rapide appelée « galop » en France.

Lire le reste de cet article »

MAZILIER Joseph (1797-1868) Danseur français XIXe

Il danse dans plusieurs théâtres de province Lyon, Bordeaux puis à l’Opéra de Paris. Ses capacités théâtrales et sa technique lui permettent de tenir les premiers rôles de nombreux ballets de J. Dauberval et Filipo Taglioni. Il danse aussi à Londres et St_Pétersbourg.

Lire le reste de cet article »

TRÉNITZ Pierre (1767-1825) Danseur français début XIX

Arrivé de sa province avec un groupe d’amis, on n’en sait pas plus sur sa jeunesse; Mais il ne passe pas inaperçu dans les salons parisiens du Directoire entre autre auprès des femmes les plus en vue, qu’il fait danser. Excellent danseur par sa technique, il est en plus un très bon animateur de soirée et de bal public. Sous l’Empire la danse reprend sa place dans l’éducation des jeunes gens et Trénitz est un professeur très apprécié. Il crée des pas très techniques et des chorégraphies complexes de contredanse où chacun pouvait se faire admirer.

Lire le reste de cet article »

DESPREAUX Jean-Etienne (1748-1820)-Danseur français fin XVIIIe

Danseur et maitre à danser sous Louis XV, Louis XVI, et Napoléon 1er
Auteur de vaudevilles, de parodies d’opéras, de chanson et organisateur des fêtes et des bals sous l’Empire
Danseur de 1763 à 1781 à l’Académie royale de musique. Il cumule plusieurs postes sous le Concordat puis sous l’ Empire jusqu’en 1812
Auteur de chansons, vaudevilles et poèmes de circonstance et livres sur le rôle de la danse

Lire le reste de cet article »

CORALLI Jean (1779-1824) Danseur italien fin XVIII/début XIXe

Coralli fait ses débuts de danseur à l’Opéra de Paris et plus tard comme maître de ballet. On lui doit de nombreuses chorégraphies restées célèbres dont « Gisèle » qu’il conçoit avec Jules Perrot.

Lire le reste de cet article »

CERRITO Fanny (1817-1909) Danseuse italienne XIXe

Fanny Cerrito débute très jeune scène malgré une technique encore à perfectionner, grâce à une présence et une interprétation qui la font apprécier du public. Après Florence et Naples, elle est engagée eu théâtre de Vienne et profite de la présence de Jules Perrot professeur compétent pour corriger une partie de sa technique et plus tard ce sera auprès de Carlos Blasis. De passage à Londres elle rencontre Arthur St-Léon qui sera son partenaire et qu’elle épousera à Paris. Elle sera l’une des quatre sanseuses choisies pour le fameux « Pas de quatre » avec Carlotta GRISI, Marie TAGLIONI, Lucile GRAHM.

Lire le reste de cet article »

AUMER Jean-Pierre (1774-1853) Danseur français fin XVIII/début XIX

Formé à l’Opéra de Paris, il rejoint Jean Dauberval à Bordeaux ; de retour à Paris il se heurte à Pierre Gardel et préfère partir à l’étranger. Il est maître de ballet à la cour de Hesez puis à Vienne. . Il revient à Paris où il peut enfin être chorégraphe et fait évoluer la danse entre autre en introduisant l’arabesque dans les ballets.

Lire le reste de cet article »

PURCELL Henri (1659-1695) – Musicien anglais XVIIe

Musiciens organiste de la période baroque,
compositeur du premier opéra anglais « Didon et Enée »

Né  le 10 ? septembre 1659 à Londres/Décédé en novembre 1695 à Londres âgé de 36 ans

Une famille de musiciens

 

Il appartient à une famille de musiciens. Son père Henri Purcell I ainsi que ses 3 fils.
Edward, Henri II, Daniel. furent musiciens.

 

Son père meurt en 1664 alors qu’il a 10 ans et Henri part vivre chez son oncle Thomas Purcell. Le père et l’oncle étaient musiciens à la Cour de Charles II et le jeune Henry suivit la tradition familiale.

En 1667, le jeune Henry devint choriste à la chapelle royale sous la direction du chef de cœur Henry Cooke.
En 1670 à 11 ans, il écrit une ode pour l’anniversaire du roi.

1673 il est nommé conservateur adjoint des instruments du roi. Il fréquente l’école musicale de l’abbaye de Westminster.

Organiste à Westminster et compositeur Lire le reste de cet article »

ZIEHRER Carl Michael (1843-1922) Musicien autrichien XIX/début XXe

Originaire de Vienne où il étudie la musique il commence à composer. Il trouve un éditeur qui lui fait diriger son premier concert à Vienne, dans le but de concurrencer celui des frères Strauss. Il fait une tournée en Europe mais aussi aux Etat-Unis qui est un succès. En revenant à Vienne la concurrence avec les Strauss est rude et ce n’est qu’à la mort des deux Johann qu’il eut un peu de gloire et fut nommé en 1907 au poste de directeur des bals de la Cour impériale créé pour Strauss père.

Lire le reste de cet article »

SCHRAMMEL Johann et Josef (1850-1893) Musiciens autrichiens XIX

Les frères Schrammel sont moins connus que leur compatriote Strauss, mais ils créent avec leur père un trio puis avec Strohmayer et Dänzer un quartett pour jouer des musiques typiquement viennoises. Ils se produisent dans les restaurants mais aussi les salons de la bourgeoisie ou de l’aristocratie avec de nombreuses compositions de marches, valse, polkas, mazurkas..

Lire le reste de cet article »

ELSSLER Franzeska dite Fanny (1810-1884) – Danseuse autrichienne XIXe

Elle étudie la danse à Vienne avec J Pierre Auber et Filippo Tagloni. L’unedes plus talentueuses interprètes du ballet romantique ; elle allie la technique et l’expression. Elle excelle dans les danses issues du folklore (cracovienne polonaise, tarentelle italienne ) qu’on appellera plus tard « danses de caractère ». Elle fut la rivale de Marie Taglioni.

Lire le reste de cet article »

DESRAT Gustave (1862- ) – Danseur français XIXe

Professeur de danse de salon

Né le 6/6/1862 à Boulogne sur Mer

Entre 1856 et 1872 c’est Charles Périn (oncle de Gustave) qui était à la même adresse au 2 rue Giblequin à Paris et aussi professeur de danse.

Publications

Traité de danse de 1883 – Edition Delaune – Paris, contenant entre autre  le Passe-passe quadrille dont la chorégraphie fut réglée par J. Rémond de l’Opéra de Paris.

Dictionnaire de la danse – 1895

OFFENBACH Jacques (Jakob) (1819–1880) Musicien naturalisé français XIXe

Musicien d’origine allemande, violoncelliste – Compositeur d’opérettes célèbres qui obtient du succès en France, en Allemagne, à Londres etOune tournée triomphale aux Etas-Unis. Il est naturalisé français par Napoléon III et décoré de la Légion d’honneur.

Lire le reste de cet article »

ADAM Adolphe Charles (1803-1856) Musicien français début XIX

Adolphe a étudié le piano, le contrepoint et la composition au Conservatoire et obtient le 2e prix de Rome en composition. Il faisait des remplacements dans des orchestres et écrivait des chansons et des musiques pour les autres. Ses études terminées, il voyage en Europe et rencontre Scribe à Genève avec qui il commence à collaborer pour un vaudeville; et un opéra-comique. Il en fera beaucoup d’autres ainsi que des musiques de ballets entre pour Gisèle et le Corsaire encore donnés à l’Opéra de Paris.

Lire le reste de cet article »

BLASSIS Carlo (1797-1878) Danseur italien XIX

Tout jeune il a étudié la musique, le dessin, l’anatomie et à 12 ans seulement la danse à Marseille puis à Bordeaux puis enfin à l’opéra de Paris. De retour en Italie, il devient premier danseur à la Scala de Milan puis à la Fenice de Venise et au Teatro Rgio de Turjn. Un accident au pied l’oblige à arrêter la scène mais il se consacre à la chorégraphie et à l’enseignement. Pour la Scala de Milan il fait ses chorégraphies et écrit 2 ouvrages sur l’art de la danse et sur la façon d’enseigner les mouvements tout en respectant le corps illustré par de nombreux dessins. Il fait travailler les pointes et l’expression. Il ouvrira sa propre école et partira dans de nombreuses capitales enseigner sa méthode qui donnera de nombreux danseurs/ses célèbres.

Lire le reste de cet article »