Costumes

Second empire – Costume féminin

Sous la deuxième moitié du règne de Louis-Philippe puis de Napoléon III et Eugénie, la mode évolue vers la robe à crinoline, ronde d’abord  (1845/1858) puis plate devant mais très large en arrière (1864/1870).

Les robes de jour plus simples contrastent  avec les tenues de soirée. Souvent les dames ont 2 corsages pour une même jupe.

La tenue se compose :

Lire le reste de cet article »

Vocabulaire et éléments de costume

Parcourez notre dictionnaire et découvrez tous les termes relatifs aux costumes !

Lire le reste de cet article »

Premier Empire – Costume masculin

Costume civil en journée

Les hommes portent « l’habit dégagé » composé de 3 éléments : l’habit, le gilet, la culotte.

  • Issu du Directoire  l’habit est dégagé  devant et croisé sur la poitrine avec deux pans assez long derrière. Le col est haut.
  • Après 1804 l’habit est ceintré à la taille.
  • Le gilet court (dépasse légèrement de l’habit sur le devant) et carré, à col droit et blanc.
  • La culotte « à pont » fermée devant par 2 boutons s’arrête sous le genou.

Lire le reste de cet article »

Premier empire (1795-1815) – Costume féminin

Généralités

Durant ces vingt années,  la mode féminine était caractérisée par une taille haute sous la poitrine soulignée d’un galon,  avec un décolleté carré devant, éventuellement orné d’une chérusque en dentelle blanche. La ligne fluide du corps de la robe était donné par un tissu léger (coton blanc ou soie claire brodée) plissée derrière et fermée soit par lien coulissant, soit des brides et des petits boutons en nacre ou recouverts de tissus. (Joséphine faisait coudre son dos de robe par sa camériste puis on décousait et en général elle ne remettait plus la robe).
Lire le reste de cet article »