GUY-STEPHAN Marie (1818-1873) Danseuse française XIXe

Danseuse classique qui apprend et se spécialise dans les pas et danses espagnoles

Née le 18 novembre 1818 à Rome
Décédée le 20 août à Paris à 54 ans

Son père Jean-Baptiste STÉPHAN marchand fripier
Sa mère : Marie-Joséphine Corroy

Elle danse dans plusieurs capitales
Elle débute à l’Opéra de Paris

De 1839 à 1843 au Grand Théâtre de Bordeaux, elle est
nommée première danseuse à 21 ans.

Elle danse à la Scala de Milan puis à Londres au
Her Majesty’y’s theatre dans «Le boléro de Codex» du ballet «L’Aurore».

Découvre les danses espagnoles  lors de son séjour à Madrid  ; elle s’en fera une spécialité comme « danses de caractère »

 Entre 1840 et 1844 elle danse dans « Giselle » au Théatre Circo de Madrid. Elle s’intéresse aux pas espagnols et devient une spécialiste des danses espagnoles dans les ballets classiques

Elle devient la partenaire de Marius PETIPA lorsque celui-ci vient à Madrid.

Elle déménage à Paris et de septembre 1853 à 1856 elle dansa à l’Opéra de Paris entre autre dans « Aelia et Pâris » de Joseph MAZILIER».

Elle a dansé au Théatre lyrique et au Théatre de la Gaîté de Paris.

En 1864 elle crée le rôle principal dans « Néméa ou l’amour vengé » du chorégraphe Arthur SAINT-LÉON.

Elle prend sa retraite en 1856.
Elle décède le 20 août 1873 à Paris à 54 ans.