DUPORT Louis-Antoine 1781-1853) Danseur français début XIXe

Danseur, chorégraphe,maître de ballet, professeur de danse en Europe
mais surtout à St-Pétersbourg

Né en 1781 à Paris
Décédé le 19 octobre 1853 à Paris

Il étudie la danse avec Jean-François COULON  où il est performant pour ses sauts et ses pirouettes. Il commence à l’Ambigu-Comique avec sa soeur Marie-Adélaïde.

En 1800 il débute à l’Opéra de Paris en tant que premier danseur. Il est le rival comme danseur d’Auguste VESTRIS (le fils) et de Pierre GARDEL comme chorégraphe.
En 1808 il rompt son contrat, s’enfuit de Paris pour St-Pétersbourg en passant par Vienne. (D’autres artistes ont fuit vers la Russie dont Melle George à cause de Napoléon).

De 1808 à 1812 il danse à St-Pétersbourg

Accueilli comme immigrant politique, il danse dans les ballets de Charles-Louis DIDELOT notamment « Zéphyr et Flore » et de Charles LE PICQ tant au Théâtre  du Bolchoï qu’au Théâtre de l’Hermitage où il rencontre un grand succès. Il monte plusieurs ballets « Les amours de Vénus et Adonis » en 1808.

En 1812 il quitte la Russie pour Vienne où il est nommé maître de balle t ;

En 1813 il épousa sa partenaire préférée  la ballerine viennoise Thérèse Neumann.

Après des apparitions à Naples et à Turin, il fait sa dernière représentation au King’s theatre  de Londres en 1830.

De 1821 à 1836, il est nommé, à Vienne, comme professeur et directeur du Théâtre de la Porte de Carinthie. Il présente « Le jugement de Pâris » en 1822.

Après quelques saisons à Naples, Londres, Turin, il revient à Paris.

En 1836 il prend sa retraite.

Il meurt à Paris le 19 octobre 1853. Il est inhumé au Cimetière du Père-Lachaise.