SCHRAMMEL Johann (1850-1893) Musicien autrichien XIX

Musicien violoniste, compositeur viennois
créateur du « Schrammel quartett » et du style typique viennois : la « Schrammel musik »

Né le 22 mai 1850 à Vienne (Autriche)
Décédé le 17 juin 1893 à Vienne, âgé de 43 ans

Sa famille
Ses parents : Kaspar Schrammel clarinettiste et Alosia Ernst
Son jeune frère : Josef (1852-1895) compositeur
Un demi-frère : Konrad Schrammel

En 1872 il épouse Rosalia Weichselbaumer avec qui il aura 13 enfants dont 9 deviendront adultes.

Sa formation musicale

Son père lui donne ses premières leçons  de musique avec son frère. Puis c’est Ernst Melzer qui lui enseigne le violon.

Il a 11 ans quand le 6 janvier 1861 avec son père et son frère, le trio donne un concert de charité dans une auberge.

En 1862 son père l’inscrit ainsi que son frère au Conservatoire de la Société philarmonique de Vienne. Les deux frères prennent des cours de chants et de violon.

Musicien d’orchestre mais aussi à l’armée

En juin 1865 Johann quitte le Conservatoire et touche ses premiers cachets en jouant dans l’orchestre de l’Harmonietheater et du Theater in der Josefstadt.

En 1866 il part à l’armée, dans le service musical et ses orchestres jusqu’en 1875.

Parallèlement il joue dans l’orchestre de Carl Mangold.

Il fonde sa formation : un trio puis un quartett au répertoire typiquement viennois

En 1875 avec son frère Josef et le guitariste Draskovitz ils forment le trio « D’Nussdorfer ». En 1879 c’est Anton STROHMAYER qui remplace le guitariste. En 1884 ils deviennent le « Schrammelquartett » quand Georg Dänzer les rejoint.

Le quartett joue à sa façon la musique populaire viennoise. Sa notoriété grandit car il a crée son propre style la « Schrammel musik » inspiré du répertoire de chants, de marches, de danses, typiquement viennois. Le quarttett se produit dans les restaurants mais aussi dans les salons de l’aristocratie et de la bourgeoisie viennoise.

Durant 7 années, les frères Schrammel composent plus de 200 musiques.

Ils ont pour admirateurs Johann STRAUSS fils et Johannes BRAHMS.

Parmi les nombreuses compositions la très célèbre marches « Vien bleibt Wien » (Vienne reste Vienne) est la plus jouée car exempte de droit d’auteur. et la mazurka-valse « Frühlingsgruss an Pauline »  (Salutation de printemps à Pauline).

Johann meurt le 17 juin 1893 âgé de 43 ans ;
son frère Josef meurt également à 43 ans en 1895.