Eventail

Accessoire connu depuis la plus haute antiquité dans le monde entier sous des formes différentes (grande feuille, palmée, tressée, plumes, bambou), l’éventail a subi une métamorphose tout au long de l’histoire.

Il sert de chasse-mouche, pour créer un courant d’air et se présente sous la forme d’un écran. On en a retrouvé dans la tombe de Toutankhamon car c’ est aussi un instrument de pouvoir comme en Chine où il est attesté dès le 2e siècle avant notre ère mais où toutes les classes de la société l’utilisent.

Au Japon, il est accessoire de danse, d’arts martiaux et le « shogun » s’en sert comme signe de ralliement et de protection lors des combats. Un artisan japonais invente au VIIe siècle l’éventail plié.

Au XVIe s, les Portugais l’importent en Europe via Lisbonne et il sera immédiatement adopté par l’Italie. Catherine de Médicis introduit l’éventail en France mais la mode s’en imposera surtout vers 1600 et il devient un accessoire indispensable pour les femmes.

C’est d’abord un objet aristocratique et artistique. Le XVIIIe siècle sera l’âge d’or de l’éventail. La mode sera d’abord aux éventails brisés puis aux éventails pliés.  Les montures sont  faites de fines lamelles en ivoire, en métal précieux, en nacre, en bois et les feuilles  sont peintes parfois par de très grands artistes  avec les dessins très fins qui en font de véritables enluminures.

Marie-Antoinette fit incruster une loupe dans le manche car elle était très myope. L’art de l’éventail permettait un langage codé de séduction selon la  façon de le tenir.

Si la Révolution française freine l’essor de l’industrie de l’éventail, la Restauration relancera sa production et de nouveaux procédés en permettront la multiplication d’un même dessin.

Au XIXe s, la France est le seul pays producteur et les styles vont varier en fonction des pays où les éventails vont être expédiés. On voit apparaître de grands éventails en plumes et les feuilles peintes sur soie Art nouveau puis Art déco.

A la fin du XIXe siècle, l’éventail devient support publicitaire et non plus accessoire de mode. Et aujourd’hui il est tombé en désuétude.

Il existe un musée de l’éventail à Paris .

Eventail peintEventail peint XVIIIe s
Eventail nacreEventails en nacre – 1865
Eventail brise nacre 1865Eventail d'ivoire,XIXeEventail ivoire XIXe s
eventail pliantEventail pliant
Eventail_ à lorgnette 1815Eventail à lorgnette 1815
Eventail autruche et marabout XIXeEventail autruche et marabout XIXe s


« Retour au dictionnaire